Enseignants

Nos professeurs

Apollo Swing Geneviève

Geneviève Vermylen

Geneviève Vermylen est l’un des membres fondateurs d’Apollo Swing, dès 1996. Sa passion pour les années 30, 40 et 50 l’ont amenée tout naturellement vers le Lindy Hop. Elle a fait ses premiers pas de swing lors d’un camp du Herrang Dance – sans doute le festival Lindy Hop le plus illustre du monde. Elle s’est mise à voyager dans le monde pour se former avec des instructeurs de haut niveau.
Apollo Swing Elise

Elise Moureau

Elise est l’un des bras d’Apollo depuis 2016 et elle aime presque autant organiser que danser ! Elle a développé ses qualités d’instructrice avec la passion qui l’anime, sur une gamme étendue de danses, telles que le swing et le solo jazz, le Charleston et le Balboa. Elise veut partager sa passion et son enthousiasme avec ses élèves et ainsi rendre la danse swing accessible à tous ceux qui veulent s’y consacrer.
Apollo Swing Didier

Didier Loiseau

Il a introduit le Lindy Hop en Belgique avec Geneviève, et créé Apollo Swing en 1996. Pendant plus de vingt ans, Didier a transmis sa jovialité et partagé son talent en Belgique, à la fois dans les cours de Lindy Hop et sur les pistes de danse. Il est toujours aussi passionné qu’au début de sa carrière et est constamment en recherche de nouvelles inspirations.
Apollo Swing Earanee

Earanee Niedzwiecki

Amoureuse de Louis Armstrong et de Nat King Cole depuis l’enfance, Earanee grandit avec une affinité pour le jazz et fait des études supérieures de saxophone et de jazz vocal. Tandis que certains optent pour le Lindy Hop pour ses pas énergiques, ce sont les musiques swing qui ont propulsé Earanee dans le monde de la danse en 2010.
Apollo Swing Nick

Nick Baeten

Nick s’est adonné à la danse pour se soustraire de son quotidien où il étudiait la thérapie créative et travaillait comme conseiller de la jeunesse. Pendant des années, Nick a voulu apprendre le Lindy Hop et dès qu’il s’y est essayé, cela a complètement chamboulé sa vie.
Apollo Swing Morgane

Morgane Borra

Venue en premier lieu du monde du Rock ‘n’Roll, grâce à son père qui était chanteur du groupe belge Blues-Rockabilly Band, The Wild Ones, Morgane a passé toutes ces années à écouter du Gospel, du Swing, du Blues, du Rhythm’n’blues, de la Country, Rockabilly et Rock’n’roll. Elle s’est trouvé une affinité de vieille âme, toujours attirée et fascinée par les choses du passé. C’est plus spécifiquement son amour pour la culture Afro-Américaine qui l’a amenée au Lindy Hop. C’est grâce au clip du groupe de Lindy Hop Whitey qui dansait dans le film de 1941 « Hellzapoppin » que le déclic s’est fait. Morgane s’est promis dès lors qu’un jour elle danserait le Lindy Hop.
Apollo Swing Anaelle

Anaelle Dalez

C’est en 2015 qu’Anaelle découvre les danses swing à Bruxelles. Elle a commencé par le Charleston et a immédiatement ressenti de l’attirance pour les danses sociales. Elle s’est inscrite à des cours et a participé à quelques workshops internationaux qui lui ont permis de rencontrer des danseurs et des instructeurs très motivants. Anaelle considère que le Lindy Hop est en général un « monde » inspirant avec sa propre histoire, ses valeurs et, bien sûr, sa musique fabuleuse. Elle continue à évoluer et à travailler sa danse, en mettant essentiellement l’accent sur le flow et la musicalité. L’aspect qu’Anaelle préfère dans le Lindy Hop est la danse sociale : le partage de bons moments avec des personnes différentes dans un environnement inclusif. L’objectif principal qu’elle a en tant qu’instructrice est de donner des clés pour que les personnes prennent du plaisir tout en exprimant à travers la danse leur propre personnalité.
Apollo Swing Jérôme

Jérôme De Paepe

Jérôme a commencé à danser avec Apollo Swing en 2012 et est totalement intoxiqué depuis. Il aime le cinéma, les bonnes bières, les loutres et bien sûr le swing.
Apollo Swing Helena
Helena a une personnalité passionnée et créative. Elle a travaillé pour un créateur de mode réputé et a co-fondé une école de danse dans la fonction de directrice créative et instructrice à plein temps. Inspirée par le style du début du 20ième siècle, Helena a exploré la coiffure rétro, le maquillage (Retro Lena) et la confection de vêtements. Comme si ce n’était pas suffisant, Helena a également suivi une formation intensive en Yoga qu’elle enseigne toutes les semaines. Après s’être mise en retrait de la danse pendant quelques années, c’est le Lindy Hop, dont elle apprécie l’énergie joyeuse, le style et l’atmosphère en général, qui a rallumé sa passion. Elle est instructrice depuis 2015 chez Apollo Swing à Malines.
Apollo Swing Boris

Boris Rueckert

Boris a commencé à danser le Lindy Hop comme élève chez Apollo en 2014. Ce qui a commencé comme hobby est rapidement devenu le centre de sa vie sociale et sa source d’énergie positive. Il participe fréquemment à des festivals internationaux pour perfectionner la danse et il est motivé pour transmettre ses compétences et son expérience avec d’autres.
Apollo Swing Verdiana

Verdiana Tedeschi

Tout a commencé pour elle avec une Fiat 500 des années 50. Depuis lors, Verdiana vit sa passion pour le vintage : depuis les vêtements jusqu’aux coiffures, des meubles à la musique. Il ne lui a pas fallu longtemps pour découvrir le Lindy durant ses années auprès de Radio Modern en tant que coiffeuse vintage. Une fois ressenti son rebond jusque dans ses os, sa vie a complètement basculé! Vous pouvez régulièrement voir Verdiana sur les pistes de danse sociale en Belgique ou la rencontrer lors de camps et workshops internationaux. Elle attire l’attention des spectateurs par ses mouvements Lindy à l’italienne. Lorsqu’il s’agit de danser le swing, pour Verdiana il s’agit d’éprouver du plaisir et de bouger son corps sur la musique. La musicalité est la clé pour que deux individus ne fassent plus qu’un sur la piste de danse.
Apollo Swing Sven

Sven Van houcke

Sven a fait ses premiers pas de danse lorsqu’il était adolescent : la valse lente, le quickstep, le jive et le disco swing. Jeune adulte, il a arrêté de danser pour faire du judo, du parapente, du canyoning et pour s’occuper de sa famille. Mais sa passion pour la danse coulait encore dans ses veines. Il a découvert il y a quelques années les joies du Lindy Hop avec sa compagne Elke et il a commencé à prendre des cours dans plusieurs écoles en Belgique pour développer ses compétences. Pas un seul jour ne passe sans qu’il danse le Lindy Hop. Les pistes de danse sociale sont devenues son habitat de référence. Il n’aime rien de mieux que communiquer sa passion pour le Lindy Hop aux autres.
Apollo Swing Maarten

Maarten Van Dijck

Maarten a commencé à danser le Lindy Hop en 2012. Il est captivé par la liberté de la danse et par la beauté de la musique jazz. Il aime par-dessus tout, la danse sociale en Belgique et particulièrement à Anvers, ainsi que l’énergie communicative de la communauté Lindy Hop. Après avoir suivi des cours dans plusieurs régions de Belgique et trouvé toutes les occasions de danser, Maarten cherche à présent à développer son style et sa musicalité personnels lors de festivals de danse internationaux. Il est passionné de blues. Il organise des parties dansantes et des concerts swing à Anvers, avec les Antwerp Lindy Hoppers.
Apollo Swing Ayumi

Ayumi Mizutani

Ayumi a découvert le monde de la danse avec le Rock ‘n’Roll et les danses de salon à l’université. Cela fait plusieurs années qu’elle est passionnée de swing et c’est devenu sa source d’énergie quotidienne. La danse est un univers dans lequel chacun peut exprimer son être profond et partager ses émotions en se mettant des défis. C’est ce qu’Ayumi veut transmettre à ses élèves en partageant toute son énergie et sa passion. Inspirée par de vieux clips des années 30 et 40, en particulier ceux des compétitions de Harvest Moon Ball, c’est en 2018 qu’Ayumi a commencé à danser avec la troupe bruxelloise The Jazz Maniacs.
Apollo Swing Brieuc

Brieuc Tollenaere

Brieuc a craqué pour le Lindy Hop lorsqu’il était étudiant. Comme beaucoup de ses congénères il a regardé des vidéos de fabuleux danseurs qui ont poussé sa curiosité à apprendre cette danse. C’est surtout en découvrant à Bruxelles les parties dansantes et l’aspect social du swing qu’il a définitivement été intoxiqué. Assidu sur les pistes de danse pour le plaisir, son style de danse est plutôt théâtral. Son besoin de s’amuser, de se lier avec les gens et la musicalité sont les clés du style de danse de Brieuc. Ne pas hésiter à l’inviter à danser lorsque vous le rencontrez, il ne demande pas mieux! Lead ou Follow, tout lui est bon du moment qu’on s’amuse !
Apollo Swing Camille

Camille Truyffaut

Après des années de Rock ‘n’Roll, Camille est tombée amoureuse du Lindy Hop lorsqu’elle a découvert le fameux clip de Hellzapoppin. La musique, le rythme et l’énergie qui émane des danseurs l’ont captivée. Elle cherche depuis à apprendre tout ce qu’elle peut, glanant dans les festivals et workshops à l’étranger. Camille a commencé à enseigner à Apollo Swing en 2018 et fait partie du groupe The Jazz Maniacs à Bruxelles.
Apollo Swing Aïsha

Aïsha Vits

Totalement envoûtée par la musique, la mode et les meubles des années du Swing 50 et 60, Aïsha a commencé à collectionner les albums de Billie Holiday, Chuck Berry, Jimmie Lunceford, Miles Davis et d’autres grands du jazz. Elle a aussi appris à coudre pour confectionner son propre style années 50. Bien qu’étant attirée par le Lindy Hop depuis longtemps, ce n’est qu’en septembre 2016 qu’Aïsha s’est finalement inscrite dans des cours et, depuis, n’en est pas revenue ! D’intensives parties et nombreux workshops l’ont convaincue qu’elle devait partager avec d’autres son enthousiasme pour le Lindy Hop. Si cela la rend heureuse, le Lindy Hop a certainement le pouvoir d’amener cette même joie à de nombreuses autres personnes.
Apollo Swing Charlotte

Charlotte Vitse

Charlotte a commencé à danser dès l’âge de 6 ans, passant par plusieurs styles de danse tels que le Ballet, le Jazz, le Street Dance et la danse Africaine. Il lui semblait pourtant qu’il lui manquait quelque chose… En 2017, après une interruption de quelques années, elle a renouvelé sa passion pour la danse grâce au Lindy Hop. Cette danse énergique lui a ouvert un horizon nouveau. Ce qui l’a attirée tout d’abord, c’est la variété musicale ainsi que la liberté qu’offre cette danse. Elle a aussi découvert le plaisir d’une bonne communication entre le leader et le follower. Tous ces aspects ajoutés à la technique ont rendu cette danse attrayante et stimulante pour Charlotte. L’amour de l’enseignement, reflété dans sa profession d’enseignante, couplé à son enthousiasme pour la danse, donnent à Charlotte sa place dans l’instruction du Lindy Hop.
Apollo Swing Dean

Dean Jamees

Dean a commencé à danser le Lindy Hop en 2014, s’exerçant avec Apollo Swing à Leuven et Hasselt. Ce qui a débuté comme hobby s’est vite transformé en passion. Dean apporte son expérience en éducation sportive dans l’enseignement de la danse tout en y mêlant son enthousiasme et son amour pour la musique. Deal démontrera à qui veut comment danser le Lindy Hop !
Apollo Swing Pauline

Pauline van Bogaert

Pauline a découvert le Lindy Hop durant ses études en Ecosse et en Allemagne. Fascinée par la culture très riche de la période swing, elle est tombée amoureuse de cette danse énergique ainsi que de la chaleur de cette communauté. De retour en Belgique, elle a pratiqué le Lindy Hop toutes les semaines, cherchant à développer sa musicalité et sa créativité. Les nombreux workshops internationaux auxquels elle participe l’inspirent dans l’art du mouvement, de l’improvisation et de la connexion. Son ultime objectif est d’éprouver de la joie en dansant et de la communiquer aux autres.
Apollo Swing Céline

Céline Dommes

Petite fille, Céline était déjà passionnée de danse. Après avoir pratiqué la danse classique durant de nombreuses années, Céline s’est mise à la danse sportive, qu’elle pratique toujours aujourd’hui. Son désir d’explorer les danses swing lui est venu de sa grand-mère qui était danseuse dans les années 30. Il y a cinq ans, Céline a découvert que des cours de Charleston et de Lindy Hop étaient donnés à Liège et elle n’a pas cessé de danser le swing depuis.
Apollo Swing Juliette

Juliette Venou

Juliette est impliquée dans l’art de la scène dès la tendre enfance. À l’âge de 4 ans elle a commencé avec le cirque Bing Bang, avant de se spécialiser dans la haute voltige et a rejoint, plus tard, le département musique au Conservatoire de Rennes. A l’âge de 14 ans, les cours de cirque ont fait la place aux cours de danse et plus spécifiquement les claquettes, le ballet et le jazz moderne. C’est lors d’un festival de claquettes à Oslo que Juliette a découvert le Lindy Hop et en est immédiatement tombée amoureuse. Depuis, elle passe tout son temps libre et dépense son énergie sur les pistes de danse, en s’exerçant, en participant à des festivals et des compétitions, en travaillant comme organisatrice d’événements de danse. Le style rhythmique de Juliette est fortement influencé par les claquettes et par son engouement pour les danseurs jazz de la vieille école.
Apollo Swing Waqas

Waqas Aziz

Curieux de tout, Waquas s’intéresse à la cuisine comme à la musique, à l’art et, plus récemment, à la danse. Le monde de la danse s’est révélé à lui grâce à un cadeau d’anniversaire. N’ayant de cesse de tenter de nouvelles expériences, il participe à de nombreux workshops et festivals et a commencé à enseigner la danse chez Apollo Swing en 2018, à Liège. Son enthousiasme et son audace sur la piste, qu’il ne quitte pas du début jusqu’à la fin, est exemplaire et il invite volontiers les danseuses à l’y suivre.
Apollo Swing Leen

Leen de Kort

Leen danse depuis l’enfance, mais c’est en découvrant le Lindy Hop qu’elle a su sa préférence. Elle s’est intégrée dans de nombreuses communautés swing de par le monde lors de ses nombreux voyages et a rencontré d’excellents danseurs. Ces expériences ont considérablement enrichi son style de danse. Leen a découvert le Balboa lors d’un séjour à Vienne, et s’est trouvé une passion pour le Shag Collégial. Sa mission est d’apporter cette danse joyeuse au tempo endiablé sur la scène swing de Belgique.
Apollo Swing Jasper

Jasper Lemoine

Il a fallu du temps à Jasper pour que ses pieds découvrent la danse. C’est en ayant été complètement hypnotisé par un couple de danseurs de Lindy Hop qu’il s’est mis à danser et à ce jour ne manque aucune opportunité de le faire. Il apprécie la danse sociale et continue à se former et à enrichir le Lindy Hop à travers le Shag Collégial notamment. Jasper n’a de cesse de partager son plaisir de la danse, peu importe le style, du moment qu’il fait sourire.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Newsletter